Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 17:35

Est-ce par hasard, si pour signifier l'automne,

le papillon est associé au chrysanthème ?

 

Alors que la fleur du soleil vient ranimer les souvenirs,

Il est temps de faire le lien promis à Emma Collages

pour son article du 06 juin 2009: «Les 228 bougies»...

Parce que l'art rend visible la pensée subconsciente,

il nous permet souvent d'exprimer l'indicible

dans un langage visuel universel donc symbolique.

Le collage d'Emma va révéler cette

Intuition Première qui ouvre la voie

au processus créatif authentique...

Si le papillon s'est doucement glissé

dans les petits papiers d'Emma,

n'est-ce pas pour traduire

une pensée intérieure et secrète ?...

N'est-ce pas le langage de l'âme

qui parle avec autant de force et de simplicité

du cycle éternel de la transformation ?

 

A l'avant veille d'Halloween, mon amie de blog,

conteuse et artiste ne m'en voudra pas d'interpeller,

la Grande Initiatrice de la vie,

celle que l'on n'ose nommer,

celle que l'on frôle, qui fait frémir,

celle qui vient et que l'on n'attend pas...

celle qui fauche, élimine, détruit, surprend,

celle qui se cache et rit

derrière le voile illusoire de nos réalités...

Par nos masques et grimages

cherchons-nous à la nier,

ou à lui échapper ?

 

... la Mort...

 

Je t'ai nommée

parce que je t'ai reconnue, parlé,

rencontrée aux détours de tous mes chemins

lorsque rejetant l'ordinaire,

j'ai pris chaque jour contact

avec l'impermanence des choses...

où vivre au jour le jour m'a demandé

un lâcher-prise salvateur.

 

 

Parce que tu n'as jamais été une vulgaire mégère

je te donne la forme de ce demi-deuil,

entre le noir de l'obsidienne et le blanc de la renaissance...

 

Dans un temps futur où, comme tant d'autres,

nous serons des passeurs d'âmes,

nous savons bien que ce qui meurt

n'est qu'une partie de nous-mêmes...

Faits de matière et d'énergie

nous nous recréons sans cesse...

Ainsi va l'univers qui n'est que changement,

activité et transformation...

 

Je n'aurai jamais meilleure occasion

de saluer les travaux d'Elisabeth Kübler Ross,

pionnière dans l'accompagnement au passage,

qui a démontré que la mort peut s'avérer

une expérience, une étape de transformation...

qu'elle est affaire d'acceptation...

 

Notre vie durant, nous nous préparons

à entrer dans le Grand Mystère de l'Oeuvre.

Quel artisan opère en nous ?

 

 

Le papillon demi-deuil en carton découpé

sera le support du conte illustré présenté dans la semaine qui vient.

La technique ancestrale du batik utilisée en trame de fond

ne pouvait pas mieux symboliser le sujet.

Le papier japonais ou papier de soie est souple,

résistant, absorbant.

Froissé,lié,plié et replié en carrés ou en triangles

pour obtenir une mèche trempée en tronçons

dans l'encre colorée ou l'aquarelle,

il permet de réaliser des fonds de tableau

créatifs et personnalisés.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Snow 19/06/2010 16:18



Bonjour Cyrianne, un bonheur encore de te lire, de sentir cette belle lumière que tes ensembles de mots et de papiers dégagent et font vibrer pour notre plus plus belle joie! La mort, elle est
lumière..  Merci beaucoup.. Bises



cyrianne 19/06/2010 22:22



Elle est lumière lorsque nous nous y préparons ancrés les deux pieds sur Terre...pour accepter le meilleur et le pire, le transformer...comme des Chevaliers...


La création comble nos manques...A portée de tous, elle est le reflet de nos pensées, de notre volonté de voir autrement ...C'est bien ce que j'aime à travers ton objectif: nous nous faisons
chacun redécouvrir le monde...Du coq à l'âne!...


Bon dimanche, Snow


Cyrianne


 



booguie 12/11/2009 00:38


bravo pour cette explication du papier de soie, beau poème s'il en est sur un thème douloureux, passage obligé pour chaque être vivant quelqu'il soit, j'aime l'idée du thème de la mort expliqué aux
enfants en forme de conte livre papillon
bonne journée pour demain ou plutôt là à bientôt


cyrianne 12/11/2009 21:57


Merci, Booguie pour ton passage.
Plus qu'une idée philosophique je voulais mettre en relief le fait que, par l'image recréée, tout peut se dire, se comprendre avec des crayons de couleurs ou en quelques coups de ciseaux ...
Plus que par idéal, j'en profitais pour parler d'Elisabeth Kubler-Ross qui nous a laissé un héritage humain indispensable pour notre compréhension et notre confiance en la vie...
A bientôt sur ton blog où il est plaisant de se promener, il y a la musique que j'aime, de drôles de petites bêtes cinétiques et des articles surprenants d'intérêt comme celui concernant
Eratosthène.
Cyrianne


Pascale 30/10/2009 19:37


Bonsoir Cyrianne,
J'arrive par le blog d'Emma (que je connais bien : c'est une amie !).
Je suis admirative, et le mot est faible, de ton talent d'artiste. Ces papillons sont une merveille, et j'ai commencé une visite dans ton album photos, où j'ai découvert notamment de magnifiques
aquarelles. Je reviendrai très souvent.
Amicales pensées,
Pascale


cyrianne 30/10/2009 23:24


... Alors comme les amies de mes amies sont mes amies, bienvenue à chacun de tes passages à venir sur le blog; c'est avec plaisir qu'à mon tour je prendrai souvent des nouvelles de Yolie.
Très heureuse soirée
Cyrianne


Jackie 30/10/2009 01:12


Merc pour ces belles réalisations tout en finesse
Jackie


cyrianne 30/10/2009 22:51


Belle occasion pour voir un blog plein de vie et haut en couleurs ; une patte à l'huile enlevée
et fraïche, une porte ouverte au grand air...
A bientôt
Cyrianne


eMmA 26/10/2009 07:26


Tant de beauté qui émane de ton art.
Tant de patience que l'on sent, palpable, dans le cours de ton existence.
Tant de discrétion et de profondeur qui irradient de ta personne.
Tes couleurs, tes papiers, tous les matériaux que tu caresses et maîtrises sont magnifiés par l'humanité de ton regard.
Je te suis infiniment reconnaissante pour tous les liens que tu tisses entre nous.
Tout cela n'a vraiment plus rien de virtuel.
Mais qui es-tu donc ? Tu as dû le froler de très près ce beau papillon.
Merci pour ta fidélité et pour avoir ainsi passé un certain relais à partir des 228 bougies qui brillent à jamais.

eMmA, ton amie de blog et de colle.


cyrianne 26/10/2009 23:03


Je pense que nous avons un petit peu le même cheminement entre hier et aujourd'hui; il n'y a certainement pas que les petits papiers, les sorcières et le chocolat qui nous sont communs... les
conteuses en herbe ou confirmées connaissent les portes de l'imaginaire!  Elles aiment les anges, les chevaliers, les fées... Elles ont des liens avec les îles de méditerranée... Elles sont
nostalgiques mais savent aller de l'avant... Plus que tout elles aiment l'art et c'est l'art qui les sauvent...
Très heureuse soirée, Amie de colle
Cyrianne


Présentation

  • : galerie cyrianne illustrations
  • galerie cyrianne illustrations
  • : Collages papier, icônes, contes, illustrations, harmonies colorées, travail inspiré des mythes, légendes et symboles
  • Contact

Profil

  • cyrianne
  • Voir la rubrique " Ma démarche créative " dans la colonne de droite de mon blog.
  • Voir la rubrique " Ma démarche créative " dans la colonne de droite de mon blog.

Rappel de la législation

Le Code de la propriété intellectuelle définit les droits d'auteurs: « L'œuvre est réputée créée, indépendamment de toute divulgation publique, du seul fait de la réalisation, même inachevée, de la conception de l'auteur » (article L.111-2 du CPI).

 

L'auteur possède sur sa création deux types de droit :

- les droits moraux,

- les droits patrimoniaux.

 

Les photos publiées sur ce blog ne peuvent être reproduites sans le consentement de l'auteur.

 

Pour une utilisation des photos de ce blog dans un cadre public et à des fins commerciales, un contrat écrit de cession de droit d'auteur limité dans l'espace et dans le temps doit obligatoirement être rédigé et signé entre les 2 parties.

 

La reproduction de ces photos, c'est-à-dire leur enregistrement sur disque dur, peut être utilisé dans un cadre uniquement privé et ne saurait être utilisé à des fins commerciales si aucun contrat écrit n'a été rédigé.

 

Si vous reproduisez ces photos et en donnez copie dans un cadre privé, vous ne pourrez le faire qu'à ces conditions :

- qu'elles ne soient pas coupées ou modifiées,

- que vous fassiez référence à notre blog avec un lien en dur <a href="http://art-collage-illustration.over-blog.com">art du collage et illustrations</a>,

- que vous mentionnez le nom "Galerie Cyrianne illustrations".

 

Pour de plus amples informations, voir le site http://fr.wikipedia.org/wiki/Propriété_intellectuelle

Recherche

Petit tour de parcours en bref

Spécialisation dans l’illustration 

et les techniques du papier


Beaux-Arts de Grenoble: Dessin d’observation, huile, aquarelle, modèle vivant avec Yves Deshairs


Chambre des métiers de grenoble: Techniques des arts sous la direction d'Yves Deshairs


Expression graphique au service de l’Information

et des Relations Publiques au sein de collectivités territoriales


Sensibilisation à l’expression graphique pour enfants de 04 à 12 ans

en milieux scolaires, périscolaires et mouvements de jeunes


CNED: Formation continue en arts plastiques


Scolarité orientée section Arts Graphiques

Contact par mail

Pour joindre Cyrianne par mail, merci d'utiliser ce lien direct : "Formulaire de contact"

Littérature de référence

- "Dialogues avec l'Ange" -
  édition intégale - éditions Aubier
- "Les dialogues tels que je les ai vécus" -
  éditions Aubier
- "Les dialogues ou le saut dans l'inconnu" -
  éditions Aubier
- "La vie des Maîtres" - Baird T. Spalding -
  éditions J'ai lu
- "Treize leçons sur la vie des Maîtres" -
  Baird T. Spalding -
éditions J'ai lu
- "Le livre tibétain de la vie et de la mort" -
  Sogyal Rinpoché - éditions de la table ronde

- "Mémoires de vie, Mémoires d'Eternité"+"La mort est un nouveau soleil" et l'ensemble de l'oeuvre de Elisabeth Kübler-Ross
- "Vierges Noires, la réponse vient de la Terre" - Jacques Bonvin - éditions Dervy-livres

- "Quand le dernier arbre aura été abattu... Quand la dernière rivière aura été empoisonnée... Quand le dernier poisson aura été pêché... Alors on saura que l'argent ne se mange pas..." GO KHLA YEH dit "Géronimo"